EN HAUT
1 Sep

Celle qui vit à Nantes depuis un an

 

france-nantes-8-3648-2736

Avant d’arriver à Nantes en septembre 2013, vous le savez peut-être, j’ai vécu à Bordeaux pendant quatre ans et j’ai toujours un pincement au cœur en repensant à cette magnifique ville mais je dois avouer que mon bilan de cette première année passée à Nantes est positif. J’y ai passé quelques week-ends l’été 2013 pour trouver un appartement et emménager mais j’y vis réellement depuis le 1er septembre.

La première fois que je suis venue à Nantes, c’était pour passer un entretien d’embauche, en juin 2013 (vous l’avez compris j’ai eu le job !). Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, ne connaissant rien de cette ville à part la marque Lu et son fameux petit beurre. Ce jour-là il faisait beau, j’ai donc pu me balader un peu avant de repartir et tout ce que j’ai vu m’a plu!

Mes premières impressions :

« Le soleil brille ici aussi »

« Une ville avec un château, la classe ! »

« Cette tour rose est super jolie » (la Tour Lu)

« Il y a un Sushi Shop et des Galeries Lafayette… OUF!!! »

«  Le Jardin des Plantes est magnifique »

« Tout ça va plaire au Honey »

 

J’ai appris :

  • Les initiales des goûters BN veulent dire Biscuiterie Nantaise

http://www.france-export-fv.com/WebRoot/Orange/Shops/6449c484-4b17-11e1-a012-000d609a287c/5167/E21E/EC94/B587/9F5D/0A0C/05EA/F3D1/BN_Chocolat.jpg

  • Nantes est la ville d’origine de Jules Verne et Jacques Demy (un musée est consacré au premier, la médiathèque porte le nom du second)

  • Les magasins U viennent de la région nantaise

  • Nantes est la 1ère ville française à avoir recrée un réseau de tramway au milieu des années 1980

Mais… ne sais toujours pas si Nantes est en Bretagne ou pas !

 

 

Je suis tombée sous le charme :

  • de l’Eléphant et des Machines de l’Île en général

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b6/Machine_de_l%27%C3%AEle.jpg

  • du château des ducs de Bretagne
  • du Passage Pommeray (la déco à Nöel y est somptueuse)

http://static.panoramio.com/photos/large/55732293.jpg

  • du pont Tabarly (que je vois depuis mon bureau)
  • du centre commercial Atlantis (material girl)
  • de la place Graslin

 

  • de mon quartier (Madeleine-Champ de Mars) et de mon appart’
  • du Curé Nantais (je parle bien d’un fromage)

https://p2.storage.canalblog.com/23/95/1055893/86862017_o.jpg

 

J’aime :

  • De meilleures opportunités d’emploi pour le Honey
  • La mentalité
  • La réhabilitation des différents quartiers industriels délaissés notamment sur l’Île de Nantes

  • La diversité des évènements culturels et leur accessibilité
  • Les gens prononcent correctement mon prénom, sans manger le E du milieu !
  • La situation géographique privilégiée : entre La Rochelle et la Bretagne, la rapidité pour rejoindre Paris, la proximité de lieux intéressants dans les terres : Angers, les châteaux de la Loire, et l’océan à moins d’une heure !
  • Le trajet en train moins long pour aller voir ma famille

 

 

J’aime moins :

  • Les abords peu avenants des stations de tram Commerce
  • Le climat un peu moins chaud qu’à Bordeaux
  • Le prix de l’abonnement bus et tramway, assez élevé (heureusement mon employeur m’en paie la moitié)
  • Le marché de Noël qui n’est pas à la hauteur de ceux de l’Est !
  • La ville est globalement moins belle que Bordeaux (les bombardements lors de la 2nde Guerre Mondiale y sont évidemment pour beaucoup)

 

Nantes m’a changée (en bien) :

Même si j’adore vivre en ville, j’apprécie que la nature soit très présente à Nantes

Moi qui commandais invariablement japonais le dimanche soir, je m’ouvre à de nouvelles expériences culinaires (je vous en reparle bientôt !)

Je fais davantage de sport

J’ai acquis une plus grande conscience citoyenne et me suis même portée volontaire pour tenir un bureau de vote aux élections municipales (deux dimanches de suite de 7h45 à 21h30, ça pique !!!)

 

Les premiers emballements de mon cœur à Nantes :

Quand j’ai vu l’Eléphant des Machines de l’Île pour la première fois

Participer à la chorale géante que formaient les milliers de personnes regroupées place Graslin pour la Fête de la Musique.

Et le Honey dans tout ça ?

Il était moins attaché à notre vie bordelaise que moi et voulait quitter l’entreprise où il travaillait. Quand je lui ai parlé d’une super offre d’emploi pour moi sur Nantes il a tout de suite été partant : une grande ville près de la côte, on fonce ! Il a pu bénéficier du dispositif « suivi de conjoint » de Pôle Emploi, ce qui est appréciable financièrement et lui laissait le temps de trouver un poste intéressant. Grâce à une opportunité – qu’il n’aurait pas eue à Bordeaux- sa carrière va connaître un sacré tournant ; donc que du positif pour lui également !

 

Mon intégration nantaise est sur la bonne voie ! Et puis, pour septembre 2015, un miroir d’eau est prévu devant le château ; de quoi amener un peu de Bordeaux à Nantes  😉 !

emeline
2 Commentaires
  • Cécile

    Merci pour cet article, j’ai visité Nantes cet été et j’ai adoré au point de penser y vivre.
    Tu ne parles pas dans ton article si on arrive facilement à faire des rencontres amicales,…
    Merci encore, bonne journée

    2 septembre 2014 à 11 h 01 min Répondre

Laisser un commentaire