Celle qui va au resto #3

 

 

Troisième édition de mes articles consacrés aux restaurants nantais que j’aime ! Aujourd’hui ma sélection est plutôt tournée vers le poisson mais dans des styles très différents. 

 

Nazca Cebicheria 

Faisant confiance à Claire, dont c’est l’un des restos préférés, j’ai enfin poussé la porte de Nazca Cebicheria il y a quelques semaines, en sa charmante compagnie. J’avais très envie de découvrir ce resto d’inspiration sud-américaine situé rue Fouré, dont la spécialité est le ceviche. Habituée des lieux, Claire m’a conseillée la formule du midi et j’ai été enchantée par tout ce qui nous a été servi : une soupe à la tomate accompagnée d’un délicieux pain au maïs, un ceviche au saumon et un flan praliné aux figues.

 

Vraiment, tout était exquis, même le dessert, alors que c’est ce qui me déçoit le plus souvent au restaurant. Bref, pourquoi ne suis-je pas venue plus tôt ???

Pour couronner le tout, la patronne, au charmant accent, est adorable ! Vu la taille de la salle et la qualité de la cuisine, surtout ne venez pas sans réservation !

 

Coque

De prime abord, Coque peut donner l’impression d’être un resto de plus qui se veut hype avec sa déco branchée – jusque dans les toilettes ! – et son personnel très friendly. Mais ici les apparences ne sont pas trompeuses car c’est vraiment un bon restaurant.

 

 

Personnellement j’adore y aller l’été pour y déguster des moules-frites aux recettes variées (et les frites maison sont excellentes, c’est important à signaler).

Mais il y a bonnes choses à la carte toute l’année. Comme son nom l’indique, Coque propose surtout des produits de la mer mais mon carnivore de mari y trouve toujours son compte également. Testée midi et soir, je vous recommande cette belle adresse rue Jean-Jacques Rousseau.

 

Suko – The Sushi Kompany

Si vous ne connaissez pas encore Suko, sachez qu’il y a trois restaurants de l’enseigne au sein de l’agglomération nantaise (Gare Sud, Rezé et Vincent Gâche) et un en Haute-Savoie. Je vous rassure ce n’est pas devenu une banale chaîne de fast-food : chaque restaurant a son ambiance propre et surtout on y mange très bien (sur place, à emporter ou en livraison).

J’ai eu la chance de découvrir le concept de Suko lorsque j’ai été invitée à une soirée « atelier » bien animée où, grâce à la gentillesse et la patience de l’équipe, j’ai pu m’essayer à la confection de makis, sushis et autres rolls. 

 

Pour la soirée d’ouverture du troisième restaurant dans la région, situé boulevard Vincent Gâche, Suko a mis les petits plats dans les grands ! Toutes sortes de recettes ont été proposées aux invités, j’ai même pu goûter mon premier ramen végétarien, version mini !

 

Tout était délicieux. J’aime beaucoup cet endroit parce qu’en plus d’être bien situé, on peut y déguster quelques plats chauds (ramens, brochettes, noodles, gyozas…) et même des pokés bowls sur mesure (et aux prix corrects par rapport à d’autres enseignes) !

Avec une ouverture le soir (sauf à Gare Sud) à partir de 17h30, on peut se procurer des sushis dès la sortie du bureau !

Si je devais mentionner un mini bémol – ou passer un message pas du tout subliminal à Suko – je regrette seulement que les restaurants ne proposent plus leur délicieuse mousse au chocolat. Cette mousse était parfaite, la seule qui avait mes faveurs à vrai dire car je trouve ce dessert toujours trop écœurant ! Évidemment, on ne vient pas chez Suko en premier lieu pour les gourmandises sucrées, donc je ne peux que vous recommander d’aller tester leurs spécialités et vous laisser guider par leurs super équipes. Personnellement, j’ai hâte d’y retourner !

 

J’espère que ces adresses vous tentent ? Bon week-end !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire