Celle qui se parfume #2

 
 
 
Au printemps dernier, je vous livrais mon rapport au parfum et mon affection pour My Burberry. Je l’aime toujours mais figurez-vous que lui et moi on fait une petite pause.
 
Pour mon anniversaire je me suis offert Gabrielle, mon premier Chanel ! Je le trouve idéal pour le bureau, son parfum est agréable mais non envahissant. Je l’aime beaucoup mais sa tenue étant légère, le flacon se vide à toute vitesse.
 
 
 
Et puis… il y a quelques semaines j’ai découvert les parfums de la marque Papillon Rouge chez Inspirations, à Nantes. J’ai craqué sur Goutte de Sang* – c’est le nom d’un papillon de nuit – alors qu’il est à mille lieux de ce que je porte habituellement.
 
 
 
C’est là que je me suis posée la question : peut-on aimer un parfum qui ne nous ressemble pas? 
 
Et puis, en y réfléchissant bien, ce parfum me ressemble peut-être plus que ce que je pensais au départ. Simplement, il ne reflète pas ce que j’ai l’habitude de révéler de moi avec un parfum.
 
Vous me suivez ?
 
Même mon mari a été un peu dérouté au départ et puis finalement il aime bien Goutte de Sang. Il me donne un côté un peu plus « femme fatale » (toutes proportions gardées hein) – peut-être plus « femme » tout court – qu’aucun parfum ne m’avait procuré jusqu’à présent. 
 
De belle qualité, il offre une bonne tenue. J’aime surtout le porter en soirée ! Si vous êtes sensibles aux questions d’éthique, sachez que les parfums Papillon Rouge sont entièrement fabriqués en France.
 
 
 
J’ai rarement plusieurs flacons de parfum ouverts en même temps mais en ce moment je suis ravie d’avoir deux fragrances différentes à porter selon les occasions, mon humeur et le côté de ma personnalité que j’ai envie de mettre en avant. 
 
 
Passez une belle semaine et bon courage si vous êtes dans les préparatifs de Noël !
 
 
 
 
La jolie carte* que vous voyez sur la photo en une a été dessinée par Claire Hennen pour les Editions de Mai et est également disponible, parmi d’autres, chez Inspirations. 
 
 
 
 
 
 
 
 
* produit offert
 
 

One Comment

Laisser un commentaire