EN HAUT
11 Oct

Celle qui se fait une toile #7

life

Life d’Anton Corbijn

Je reviens aujourd’hui pour vous parler du dernier film que j’ai vu : Life, d’Anton Corbijn.

Le pitch : Dennis Stock, un jeune photographe, cherche à se faire connaître et espère voir publier dans le célèbre magazine Life des clichés d’un jeune acteur encore méconnu : James Dean. En effet, à ce moment là, le film A l’est d’Eden est sur le point de sortir et l’acteur est pressenti pour tourner La fureur de vivre.

Verdict? J’ai aimé ce film qui, malgré une certaine lenteur n’est pas ennuyeux. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec Robert Pattinson – qui campe le photographe – et finalement je l’ai trouvé très juste. L’histoire est vraiment intéressante, la relation entre les deux hommes est pleine d’ambiguïté mais en même temps le film est tout à fait accessible. Quelques clins d’oeil au destin de l’acteur sont disséminés: il roule très vite à moto, répare une voiture miniature qui ressemble à une Porsche grise…

J’ai aimé également le choix du titre : au-delà du nom du célèbre magazine américain, c’est bien de la vie des deux personnages dont il s’agit, et pas seulement de celle de James Dean incarné par Dane DeHaan. En effet, si l’acteur entre-aperçoit ce que peut devenir sa vie de célébrité, le photographe Dennis Stock est confronté à divers “choix de vie” personnels et professionnels.

Le petit hic : J’ai eu du mal à “reconnaître” James Dean à travers Dane DeHaan. Peut-être avais-je une vision faussée d’un acteur que je connais mal et que j’imaginais plus viril? Ce sentiment est de toute façon courant dans ce genre de film (même si j’apprécie Naomi Watts, je ne l’ai pas trouvé crédible en Diana Spencer…).

Je ne pouvais m’empêcher de penser à James Franco qui a une ressemblance naturelle avec James Dean même s’il est aujourd’hui sans doute trop “vieux” pour incarner ce qui est mis en valeur dans ce film : la pureté d’un jeune acteur encore méconnu. Je ne suis pas la seule à avoir vu cette ressemblance : James Franco a déjà incarné James Dean, mais dans un téléfilm et c’était il y a environ 15 ans… En outre, je trouve que Dane Dehaan fait presque trop jeune : James Dean me donne l’impression d’avoir plus de 24 ans sur les vraies photos.

Ce n’est bien sûr qu’un ressenti personnel : les personnes connaissant la voix, la façon d’être de James Dean penseront peut-être que Dane Dehaan l’incarne à la perfection. N’hésitez pas à me donner votre avis sur la question!

J’ai apprécié que le générique de fin soit illustré des vraies et magnifiques photos qui ont été prises par Dennis Stock.
james dean

En résumé, je vous recommande ce film : une belle histoire, de bons acteurs et une ambiance 50’s à souhait… Shame on me, je n’ai vu aucun des trois films dans lesquels James Dean a joué et Life m’a sacrément donné envie de me rattraper.

emeline
2 Commentaires
  • Bonnie Parker

    Ton article me donne envie de voir ce film 🙂
    le mythe James Dean m’a beaucoup fasciné ado 😀

    12 octobre 2015 à 9 h 09 min Répondre

Laisser un commentaire