EN HAUT
22 Sep

Celle qui se met du noir sur les yeux

mascara

Non non, vous n’avez pas rêvé, ce blog est aussi un blog beauté même si le premier article sur les cosmétiques s’est un peu fait attendre tadaaaaam : le voilà !

Et, nom du blog oblige, j’ai décidé de vous parlez des trois mascaras que j’utilise en ce moment. Le mascara est un élément indispensable de mon quotidien : le matin j’ai l’impression que mon visage a l’air réveillé uniquement à partir du moment où mes cils sont noircis, épaissis et écarquillés. Ce que je recherche dans un mascara c’est un certain allongement des cils, avant le volume. Je suis atteinte d’une maladie orpheline, la paquetophobie : les cils doivent être bien séparés, c’est la raison pour laquelle je ne privilégie pas le volume.

Paradoxalement, les mascaras que je vais présenter ici se targuent de procurer un volume de ouf mais je trouve qu’ils écartent bien les cils ; qu’importe ce qui est écrit sur le flacon pourvu qu’il y ait l’effet désiré (désolée Alfred).

Un mascara est toujours un peu difficile à apprivoiser : au début on attend « qu’il se fasse » puis vient l’apogée du mascara : on sait évaluer la juste dose de produit et le geste devient sûr puis c’est la décrépitude : la brosse est usée, la texture devient pâteuse et bientôt le mascara s’assèche et tombe en disgrâce. Il est alors temps de jeter son dévolu sur un autre mascara ; mais la raison tente de reprendre le dessus et on se dit « quand même, on va pas gâcher ! » donc on garde le vieux mascara pour l’user jusqu’à la moelle mais l’envie de tester le nouveau est trop tentante : voilà comment on se retrouve avec plusieurs mascaras d’ouverts.

Seconde explication : le mascara est bientôt terminé et même si on a pas connu la guerre ni aucune période de pénurie (sauf si on a voulu acheter GTA V après le jour de sa sortie) l’instinct nous pousse à acheter un nouveau mascara dès les premiers signes de faiblesse afin d’être sûre de pouvoir assurer la transition et ne pas se retrouver, ne serait-ce qu’un seul jour, en rade de mascara.

Pour Noël dernier, le Honey a eu la bonne idée de m’offrir un recourbe-cils ce qui rend l’effet des mascaras encore plus probant, mais les trois mascaras dont je vais parler ont également fait leur preuve sans ce qui ressemble à un petit instrument de torture.

  • Tout d’abord le Luxurious Lashes de Kiko en version waterproof. En principe il coûte environ 7 € mais il y a régulièrement des promos en boutique et sur Internet donc le rapport qualité-prix est top.

kiko lashes

Je l’ai acheté cet été pour la plage et la piscine ; c’est un bon waterproof je n’ai pas eu d’accident avec lui. Comme tout waterproof il y a un léger effet cartonné mais il reste vraiment raisonnable.

J’aime : une grande brosse, bien épaisse mais qui ne fait pas de paquet si on fait attention !

Je regrette : j’ai parfois l’impression que mes yeux me grattent quand je le porte (parano ?) et le packaging ne fait pas rêver mais après tout on s’en fiche…

mascara_fan_tastic_volume

J’avoue, c’est le packaging qui m’a attirée, je l’ai vraiment choisi au hasard et finalement j’ai eu la main heureuse ! Il coûte environ 13€, personnellement ça m’ennuie un peu de mettre plus de 10€ dans un mascara mais force est de constater, au regard des prix des mascaras en général, que ça reste assez accessible ; même en supermarché certains mascaras L’oréal atteignent les 15€. J’ai pu me le procurer un peu moins cher sur le site Asos mais je viens de remarquer qu’il n’y est plus… C’est vraiment un bon produit donc le rapport qualité-prix est correct. On peut certainement le trouver moins cher sur Internet et il y a un corner Bourjois aux Galeries Lafayette, il suffit donc de guetter les offres !

J’aime : packaging superbe et inédit, petite brosse fine mais un très bel effet, odeur sympa (une première pour un mascara), les cils sont effectivement bien écartés : il tient ses promesses.

 Je regrette: rien!!!

  • Enfin, je me suis tournée vers le One by One de Maybelline.

mascara-volum-express-cil-a-cil-gemey-maybelline

Les prix varient mais tournent autour des 14€ ; je l’ai cependant payé 7€ chez Saga ! Les mascaras Maybelline ont très bonne réputation (ont les reconnaît facilement : ils ont, pour la plupart, la même forme) mais c’est la première fois que je teste cette marque. Celui-ci est à la hauteur de la renommée, il fait de jolis cils sans paquet.

J’aime : joli packaging, la brosse est toujours bien essorée donc ni gaspillage ni paquet !

Je regrette : il accroche un peu la muqueuse à l’application, ce qui est pénible à la longue quand on aime bien englober les cils dès la racine.

Il paraît que les meilleurs mascaras sont ceux de la marque Yves Saint Laurent ; ceux de Lancôme sont également plébiscités sur la blogosphère. Je n’ai pas encore vendu un rein eu l’occasion de les tester mais ceux que j’utilise actuellement me satisfont beaucoup, d’ailleurs j’ai un Fan-tastic Volume de Bourjois en stock, c’est mon petit chouchou du moment!

Un article beauté peut aussi être source de culture : en photo, tout en haut de cet article, la ville de Mascara en Algérie.

emeline
3 Commentaires
  • Christelle

    On dirait que j’ai la même obsession que toi : mascara sinon je ne sors pas !
    J’en ai aussi testé pas mal avant de trouver le bon et celui que je ne quitte plus c’est Hypnose de Lancôme. Bon il n’est pas donné (22€ je crois), mais j’attends les promos Sephora ou alors je vais dans les boutiques duty free des aéroports. Avant j’utilisais Iconic de Dior, il était vraiment pas mal mais c’était un waterproof et je suis pas trop fan du waterproof. Voilà pour mon expérience, à tester si tu veux te faire ton idée !

    9 octobre 2013 à 20 h 34 min Répondre
      • Christelle

        Coucou ! Nouveau test de mascara depuis samedi : Hypnôse Drama de Lancôme. Je t’en donne des nouvelles dans quelques temps !

        19 novembre 2013 à 8 h 56 min Répondre

Laisser un commentaire