EN HAUT
3 Nov

Celle qui met de l’huile

20141030_1955231

Avant de vous détailler ma routine dans un très prochain article, je dois vous faire part d’une grande révolution dans ma salle de bain : moi qui vous vantais les mérites de l’eau micellaire et du nettoyage sans eau du robinet, j’ai décidé de redonner sa chance à l’huile démaquillante et donc au double nettoyage dont je vous avais déjà parlé ici !

Pendant l’été déjà, je montrais quelques signes de faiblesse : me maquillant peu, je faisais un double nettoyage rapide et à ma sauce : un coton bien imbibé d’eau micellaire pour me démaquiller grossièrement et je finissais le travail sous la douche, et donc sous l’eau du robinet, avec un nettoyant moussant. Enfin, c’est Charlène, la conseillère Kiehl’s, qui a fini par me convaincre qu’un bon nettoyage, ça se fait à l’eau ! L’eau micellaire est utilisée en backstage des défilés de mode pour un démaquillage rapide sans accès à un point d’eau.

J’avais déjà testé le démaquillage à l’huile avec la fameuse DHC et il est vrai que c’est une façon de faire ultra efficace et quel plaisir de masser son visage avec de l’huile tous les soirs !

12514_L

Voulant poursuivre sur ma lancée avec des produits plus naturels, je me suis tournée vers l’huile démaquillante Pureté Divine de Cattier car la marque est bio et le prix reste raisonnable.

product-1786635Si j’ai un maquillage un peu chargé au niveau des yeux je passe d’abord un coton de Cils Démasq Lotion Fraîcheur de Gemey, puis je masse mon visage – maquillé et sec –  avec l’huile. J’utilise environ 3 pompes pour bien décoller tout le make-up en faisant attention de ne pas m’en mettre dans les yeux (sinon on voit flou pendant un moment, comme avec toutes les huiles).

Ensuite je file sous la douche où j’humidifie mon visage et là, l’huile se transforme en lait et se liquéfie. Je masse encore un petit peu puis je rince très soigneusement. Enfin  je nettoie mon visage avec un peu de mousse Sanoflore (elle aussi est Bio!). Et bien sûr, après la douche, je n’oublie pas de rincer mon visage avec un brumisateur!

 

Au final ma peau ne se porte pas moins bien qu’avec un nettoyage à l’eau micellaire, elle est même peut-être un peu plus lumineuse. J’ai eu récemment une petite période d’imperfections sur le menton mais longtemps après avoir introduit l’huile dans ma routine donc je pense qu’elle n’en est pas responsable et tout est rentré dans l’ordre alors que je continuais à l’utiliser. Il m’arrive encore quelques fois (très rarement) de me démaquiller à l’eau micellaire et j’avoue qu’elle reste plus pratique si je pars en week-end mais en ce moment je trouve plus agréable de procéder ainsi avec de l’huile. Ma peau ne réagit pas trop mal, je verrai bien cet hiver si ce double nettoyage lui est toujours adapté ou pas !

Mon flacon d’huile Cattier est bientôt terminé, bien évidemment j’ai envie de tester autre chose… l’huile démaquillante Shiseido me fait dangereusement de l’œil (encore une fois, MERCI Hélène) mais elle coûte cher et n’est pas bio… donc j’hésite!!!

 

emeline
2 Commentaires
  • Armelle-Mocassin Serre-Tête

    J’aime beaucoup Cattier! Effectivement c’est bio et pas excessif. Si jamais tu testes Shiseido, fais moi signe

    5 novembre 2014 à 22 h 07 min Répondre

Laisser un commentaire