EN HAUT
28 Mai

Celle qui mène l’enquête

 
 
 
Je vous retrouve pour évoquer un phénomène de mode : les Escape Games ! Il y a déjà quelques années que le concept des Escape Games (ou escape rooms) a fait son apparition en France et j’en ai entendu parler lorsque le premier a débarqué à Nantes. La chose était présentée « grosso modo » de la façon suivante : vous êtes enfermé dans une pièce et vous avez une heure pour tenter d’en sortir en résolvant des casse-têtes. Je n’ai pas été immédiatement attirée… Je n’imaginais pas les chouettes scénarios que peuvent créer les game masters (les personnes qui mettent en place les énigmes et qui nous guident pendant le jeu grâce à un téléphone) ! Et puis le concept s’est développé et j’ai de plus en plus eu envie de me frotter aux casse-têtes et de jouer les enquêtrices !

J’ai d’abord testé l’escape game John Doe grâce à Claire (Marlène et Elodie étaient également de la partie). Cet escape game se trouve à deux pas de chez moi (idéalement situé, donc ^^) dans l’ancien studio de danse du quartier des Olivettes. J’ai beaucoup aimé l’énigme La Mine de Black Rock qui débute dans le bureau d’un shérif véreux à la frontière mexicaine. Le décor était chouette mais je ne vous en dis pas plus ! 
 
Ici, il faut résoudre les casse-têtes dans un ordre bien précis, ce qui n’est pas toujours évident car si on est bloqué, on ne peut pas passer à autre chose ! Mais nous nous sommes pas mal débrouillées, il nous a manqué seulement quelques secondes pour réussir… un cadenas récalcitrant a eu raison de notre bonne volonté. 
 

 
Un petit bémol? C’est l’ambiance du lieu dans sa globalité qui m’a un peu moins séduite. En dehors des salles d’énigmes le décor, style bureau d’agents secrets est moderne et très, très épuré. Evidemment, ce n’est pas le plus important et l’équipe est très sympa!

 
 
 
Malgré cette petite défaite, j’ai accroché avec le concept et j’ai eu envie de renouveler l’expérience. Ce fut chose faite lors de mon enterrement de vie de jeune fille – qui s’est déroulé à Reims – où j’ai testé l’escape game Enigma.
 
J’ai apprécié mon énigme La Revanche de Bafford (que nous avons brillamment résolue en moins d’une heure !!!) parce qu’il s’agissait de démasquer une guilde de voleurs de couronne, ce que j’ai trouvé assez original. Un fois que nous avions résolu toutes les énigmes le jeu n’était pas vraiment terminé: le game master nous a demandé par téléphone quelle guilde était coupable du vol de la couronne et ce n’est qu’une fois que nous avons donné la bonne réponse que nous avons été « libérées » de notre salle. Autre originalité: nous n’avions pas le droit de contacter le game master si nous étions bloquées, lui seul pouvait nous appeler.

J’ai adoré notre game master! Il nous a fait beaucoup rire pendant la présentation des énigmes et la séance photo que l’on réalise à la fin est très chouette : il prend beaucoup de clichés et nous met vraiment en scène. Si vous passez dans la région, je vous conseille de passer par Enigma !

 
 
 
 
Enfin, j’ai pu tester, une nouvelle fois aux côtés de Marlène et Claire, la version bêta de la nouvelle énigme d’Escape Hunt à St Herblain (agglo nantaise) : Chantiers Navals. Une énigme 100% made in Nantes !
 
Là j’ai été totalement séduite par l’ambiance « à la Sherlock Holmes » lorsque je suis entrée chez Escape Hunt. Il y a plusieurs petits salons au mobilier rétro, avec chacun leur identité propre. Le plus important n’est pas le décor du hall mais ça m’a fait plaisir d’être plongée dans cet univers !

L’équipe est très sympa, on se rend vite compte qu’on a affaire à des gens ultra passionnés qui ne font pas que gérer un business… L’énigme est top, très ludique. C’est sans doute la plus difficile des trois auxquelles je me suis frottée : nous n’avons malheureusement pas réussi à terminer tous les casse-têtes en une heure.

Le scénario est vraiment cool, j’ai juste moins accroché avec le décor de la salle : c’est là où je me suis le moins sentie « en immersion ». 
 
Nous n’avons pas bénéficié du meilleur éclairage pour notre photo de groupe… mais les accessoires sont top !

 
 
Vous l’aurez compris, j’ai pu dépasser mes a priori sur les Escape Games et j’ai vraiment apprécié les trois lieux que que j’ai pu tester : énigmes aux ambiances différentes et des casses-têtes très variés, le tout encadré par des équipes sympa.

J’apprécie ce jeu en équipe car il fait appel à des logiques très différentes, qui mettent en valeur tous les joueurs selon les modes de raisonnement de chacun. Je n’ai fait aucune énigme où une seule personne gérait l’intégralité des casse-têtes. Il peut y avoir une sorte de leader naturel, surtout pour les énigmes où les casse-têtes doivent être résolus dans un ordre précis mais j’apprécie de constater comment la logique d’une personne peut m’épater sur un casse-tête et être fière de moi quand je trouve moi-même une solution 😉

 
Parfois on me demande si avoir déjà fait un Escape Game me permet d’appréhender plus facilement les énigmes suivantes. A moins de retomber sur exactement le même casse-tête – ce qui arrive rarement je pense – l’expérience donne à mon avis quelques réflexes mais pas plus !
 
Si vous souhaitez vous lancer dans votre première énigme, je vous donne deux conseils : il faut énormément communiquer avec ses partenaires de jeu et être très minutieux dans les recherches. Vous jouez en équipe donc il faut vous faire confiance, notamment sur les capacités logiques de chacun, mais lorsqu’il s’agit de fouilles, il faut absolument que plusieurs personnes fouillent le même endroit !!!

Et vous, que pensez-vous des Escape Games ? 

emeline
2 Commentaires
  • La tambouille de Bouille

    j’adore l’idée mais le concept d’être enfermée 1h me terrifie ah ah ah
    Mais ton article m’a donné envie 😉 (maintenant sauter le pas on verra ah ah ah)

    6 juin 2017 à 14 h 48 min Répondre

Laisser un commentaire