EN HAUT
8 Oct

Celle qui a vécu à Reims, la Cité des Sacres

7731917667_carte-de-localisation-de-reims-marne

Il y a quelques années je me suis installée à Reims et j’y suis restée trois ans; c’est à dire pendant mes premières années d’études supérieures. C’est une ville particulière pour moi qui suis originaire de la campagne ; quand j’étais petite c’était LA VILLE, la vraie ville avec des Galeries Lafayette et même un Marks&Spencer à l’époque, une cathédrale, un Quick, la FNAC et tout. Je suppliais mes parents, avec plus ou moins de succès, d’aller faire les soldes à Reims ; j’enviais mes cousins qui y vivaient. Quand j’ai décidé d’étudier à l’université, je n’envisageais pas de partir à Lille ou à Paris mais c’est tout naturellement que je me suis inscrite à Reims. C’est également là où j’ai rencontré le Honey et où nous avons vécu les premiers mois de notre histoire, ce qui rajoute à l’attachement que j’ai pour cette cité.

IMG_20130805_144827   IMG_20130805_144536 - Copie

Le petit hic de cette ville et de la région Champagne-Ardenne en général c’est le climat qui est peu clément ; en gros : glacial frais, assez pluvieux voire neigeux et verglassant l’hiver mais l’été peut se révéler agréable. En outre, ce n’est pas à Reims que vous trouverez a priori la population la plus chaleureuse de France. Cette ville a la réputation d’être un peu snob et d’avoir des commerçants peu sympathiques ; ce n’est pas tout à fait faux et à titre de comparaison le petit snobisme de certains bordelais, appelés affectueusement « bordeluches » ne les empêche pas d’être très sympas. Bien évidemment, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, j’ai rencontré des gens adorables à Reims. Passons sur les petits défauts de cette ville qui a tant de qualités.

C’est une ville qui déborde de patrimoine : Reims, c’est d’abord le lieu de baptême de Clovis par Remi (d’où la statue immortalisant cette scène près de la superbe basilique saint Remi) puis une magnifique cathédrale – et son fameux ange au sourire- où furent sacrés les rois de France, justement en souvenir de cette conversion au catholicisme. Récemment, la ville- qui se modernise- s’est dotée d’un tramway ; ce projet n’a pu être concrétisé qu’après de longs mois de recherches archéologiques car la cité regorgeait encore de trésors. Aux abords de la cathédrale on peut découvrir une statue de Jeanne d’Arc à cheval et dont l’épée a été mystérieusement dérobée à plusieurs reprises.

IMG_20130805_145833 - Copie

Les amateurs de visites apprécieront le musée Saint Remi, véritable témoin de la ville de Reims à travers les époques. Les autres musées célèbres de la ville sont le musée de la Reddition du 7 mai 1945 et le musée des Beaux Arts. Reims possède également un beau conservatoire et un charmant théâtre où j’ai pu assister à une représentation des Monologues du vagin (la version avec Séverine Ferrer, manque de bol). Culturellement c’est une ville qui fait des efforts : musées, cinéma, concerts notamment à la Cartonnerie et une magnifique médiathèque avec une vue imprenable sur la cathédrale grâce à son immense baie vitrée.

IMG_20130805_145925

Pour moi le symbole de la ville c’est la jolie fontaine en forme de boule place Drouet d’Erlon. Quand l’hiver traîne en longueur, on sent que le printemps pointe enfin le bout de son nez quand la fontaine recommence à jaillir. Il est agréable de se balader dans la ville, par exemple aux alentours de la cathédrale, le long du canal ou dans le parc Léo Lagrange. Pour faire du shopping, il faut se diriger vers l’incontournable rue de Vesle ! Il y a également plusieurs centres commerciaux aux alentours de Reims et même le géant suédois IKEA s’y est implanté.

IMG_20130805_145409 - Copie

Reims, c’est aussi et surtout la capitale mondiale du champagne ; lorsque dans les films américains les personnages dégainent du champagne, je cherche immanquablement à voir la marque – bien souvent ce sont des bouteilles Veuve-Cliquot- et j’ai toujours une petite pensée pour Reims. Il est très agréable et instructif de visiter une cave (avec la traditionnelle dégustation à la clé); j’ai beaucoup apprécié ma visite chez Taittinger il y a quelque temps.

Vous connaissez peut-être la maison Fossier et ses fameux biscuits roses qu’il faut tremper dans le champagne of course (enfant je trempais ces douceurs dans de la limonade de Spa chez mes grands-parents, culture franco-belge oblige !). J’aime également beaucoup les biscuits Charles VII, bien croquants et avec un chocolat de qualité.

biscuits-roses-de-reims   charles-vii-chocolat.jpg

On trouve à Reims de bons restaurants: j’apprécie tout particulièrement le chicissime Flo ainsi que la cuisine inventive et la déco soignée de Côté Cuisine. Vous pouvez également vous attarder dans des brasseries aux prix accessibles comme Le Gaulois (qui n’a malheureusement pas de site Internet) et si vous aimez les cocktails et la cuisine un peu épicée, le Latino est un lieu que j’adore.

L’hiver, le centre-ville est envahi par un vrai et beau marché de Noël, une patinoire est même installée sur la jolie place du Forum ; parfois, la cathédrale se pare de couleurs à la nuit tombée grâce à la magie de la pyrotechnie. L’été la ville est assez vivante et touristique sans être « encombrée » comme une station balnéaire. Au printemps, Jeanne d’Arc et le roi Charles VII sont célébrés à l’occasion des fêtes Johanniques; avis aux amoureux de l’époque médiévale ! Au mois de septembre vous pouvez voir la place d’Erlon envahie par les produits et animaux de la campagne avec la fameuse opération « la Campagne à la Ville », un superbe rendez-vous terroir. Ainsi, toute l’année, Reims vit au rythme événements variés.

a-thousand-bubbles-la_mostra_les_arts_de_leffervescence_champagne_aperta_fino_a_fine_maggio_a_reims-mostrachampagneeffervescence

Aujourd’hui, la Cité des Sacres se rapproche de plus en plus de Paris : une antenne de Sciences Po Paris s’est installée dans l’ancien collège des Jésuites et en TGV, on passe d’une ville à l’autre en 45 minutes.

En conclusion, cette petite ville, carrefour de l’Histoire qui a tout d’une ville moderne, sait profiter de ses atouts – atouts que je n’ai certainement pas évoqués de façon exhaustive- et vaut bien un petit détour !

emeline
Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire